Arboriculture

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Retrouvez les bulletins de santé du végétal (BSV) de votre région

Protection phytosanitaire des Petits Fruits Rouges Contre Drosophila suzukii en 2016 Eléments techniques à prendre en considération


Document


Actualité publiée le : 14/06/2016 Source : CTIFL/FNPF/SPMF/AVFF/ANCG/ADIDA/Inevenio/Lamorinière / Auteur : CTIFL/FNPF

Bien que les conditions climatiques de l’été 2015 aient été défavorables au développement de l’insecte, les populations de D. suzukii se sont bien reconstituées en automne en particulier en raison du retour des populations à leur environnement naturel. L’hiver doux n’a pas permis de faire chuter de façon significative les populations et la pression en ce début de printemps est donc très importante, globalement intermédiaire entre celle de 2014 et celle de 2015. Toutefois, la pression de l’année est impactée par la climatologie tout au long de la saison. Il faut donc craindre une année difficile en termes de gestion de D. suzukii si les conditions des mois à venir restent favorables à l’insecte. Seules des conditions climatiques chaudes et sèches pourraient limiter le développement de l’insecte. Focus sur les petits fruits rouges : Ils sont concernés à différents degrés par ce ravageur. De plus, la pression de D. suzukii diffère selon les bassins de production. Ainsi selon les régions, les cultures de framboises et de mûres ont été touchées en même temps que celles de cerises. Celles de myrtilles ont présenté ensuite des dégâts, puis ce sont celles de groseilles, avec des dégâts localisés en 2014.